EMMA VIDAL

Née à Marseille en 1992 et formée à la Central Saint Martins College à Londres, Emma Vidal vit et travaille à Paris. Son travail privilégiant de larges dessins au fusain et des sculptures totémiques, représente un univers théâtral imaginaire où l’humanité se retrouve face à sa perte et où Mère Nature réclame ses terres. Si l’univers de l’artiste évoque une atmosphère d’apocalypse, celui-ci représente également un commencement de l’histoire humaine collective.

 

Venus in fur blue & gang 2016 – métal, fourrure, bois sur plâtre

L’œuvre d’Emma Vidal a été exposée dans diverses institutions prestigieuses telles que le Victoria and Albert Museum de Londres, le Lightbox Museum, le Museum Blue de St. Louis USA, la RWA West of England Academy à Bristol, et est également présente dans la collection Chris Ingram, sans oublier la galerie Oneiro Paris ou encore la galerie Coates&Scarry à Londres.

http://emmavidal.com/

 

 

ASTRID JOURDAIN

Née en 1991, à Troyes, Astrid Jourdain vit et travaille à Troyes. La jeune artiste a été formée en Arts Plastiques et en Arts Appliqués, principalement en Design de Mode, Textile et Environnement et en Illustration, notamment aux Ateliers de Sèvres et à l’Académie des Beaux-arts de Bruxelles.

 

 

Nicolas, 2016 – Encre sur papier

Ses différents cursus lui ont permis de développer sa sensibilité graphique, son approche de la matière, de la surface et du matériau. Son univers artistique est aujourd’hui essentiellement onirique.Son travail est actuellement représenté par HATSH, la Couveuse de Jeunes Talents.

https://astridjocom.wordpress.com/
https://www.hatsh.com/artistes/Astrid_Jourdain

 

 

KAROLINA ORZELEK

Née à Bielsko-Biala en Pologne en 1992, Karolina Orzelek est artiste peintre. Arrivée à Paris en 2011, elle commence ses études à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Son travail est une exploration d’un monde entre réalité et magie, oscillant entre onirisme et chaos. Ses recherches esthétiques l’amènent à vouloir créer un langage symbolique qui lui serait propre afin de donner une clé de lecture au spectateur.

 

Astranger in strange land, 2016 – Huile sur bois

En effet, si la narration est souvent très présente dans le travail de Karolina, son souhait est qu’elle reste indirecte, imprécise, pour laisser une plus grande liberté d’interprétation. Ayant participé à plusieurs expositions, elle a déjà reçu plusieurs prix, notamment au Concours National d’Arts plastiques LCS Sponsor Sztuki en 2012 à Varsovie et à la XIeme Biennale Nationale de Jeunes Créations en 2009 à Bielsko-Biala, sa ville native. Son travail est représenté par HATSH, la Couveuse de Jeunes Talents.

http://karolinaorzelek.com/
https://www.hatsh.com/artistes/Karolina_Orzelek

 

Zhou Ziyue

Née à Xiapu (Chine) en 1989, Zhou Ziyue est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon en 2015. Après quatre ans d’études en spécialité peinture à l’huile à Nihonga en Chine, elle poursuit ses études en France à Lyon puis à Paris où elle étudie actuellement à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en Création et Plasticités Contemporaines. Portée par une observation sensible et minutieuse de la vie quotidienne dans son pays natal, un village au sud de la Chine entouré par les collines, les rivières et la mer, Zhou Ziyue cherche à représenter le sensible des instants du passés.

Sans titre, 2016 – Aquarelle sur papier, crayon de couleur, encre de chine, lait

Selon l’expression chinoise “La grande image n’a pas de forme”, l’artiste s’intéresse aux matières : aux objets organiques ou non-organiques, aux formes stables ou instables.

http://zhouziyueart.blogspot.fr/

 

 

Ding Jiming

Titulaire d’une licence en peinture traditionnelle à l’école des Beaux-Arts de Luxun en 2005, Ding Jiming quitte la Chine et vient s’installer en France pour obtenir un master en Expression plastique.  Il vit et travaille désormais à Paris. Son travail explore l’appartenance à deux cultures. L’artiste témoigne de ses angoisses et de son questionnement sur sa propre identité. Influencé à la fois par la peinture traditionnelle chinoise, la philosophie « Yin et Yang » et l’art contemporain, sans oublier le surréalisme. L’œuvre de Ding Jiming se distingue par sa singularité et son appartenance à différentes cultures.

Vous êtes un humain sympatique, 2013 – céramique

Il a participé à l’exposition TROPOSPHERE qui s’est déroulée en janvier 2017 au 6B à SAINT-DENIS PARIS. En juin 2016, il expose ses sculptures à la galerie de l’usine électrique à Allauch dans le sud de la France.

https://dingjiming.com/

 

 

Jingyan Li

Née à Lianing en Chine en 1988, Jingyan Li vit à Paris. Diplômée de l’Académie des Beaux-Arts de Lu Xun à Shenyang en spécialité peinture à l’huile en 2012, elle décide de poursuivre ses études en France et intègre en 2014 l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon. Elle découvre alors la culture française et les multiples ateliers de l’école lui offrent de nombreuses possibilités de création avec une grande variété de matériaux et de nouvelles approches de l’art. Jingyan Li s’intéresse tout particulièrement à la psychologie et aux sujets liés à l’illusion et au rêve.

Cheveux longs 2015 – céramique